Le candombe en uruguay

Le candombe est un genre musicale que l’on trouve en uruguay et particulièrement à montévidéo la capitale.

Le candombe vient des noirs africains qui étaient utiliser en esclavage en uruguay, les esclaves jouaient ce type de musique le dimanche.

Depuis les années 90, cela a été repris par la jeunesse uruguayenne. Le candambe se joue généralement avec 3 types de tambours : le chico (le plus aigu), le repique (medium), le piano (grave).

La main gauche frappe la peau directement et étouffe aussi parfois sa résonance. La main droite la fait résonner par la percussion d’une baguette (palito). Le jeu s’effectue généralement en marchant en rythme, lors des llamadas (appels), réunions de tambours, de la rencontre informelle aux grands défilés du Carnaval de Montevideo.

Pour ma part j’en ai vu plusieurs fois surtout dans le sud ouest de l’uruguay. C’est un moment d’union très important ici et très intéressant à voir, bon malheusement je n’ai aucune vidéo qui soit de bonne qualité à vous montrer!!

DCIM102GOPRO

Publicités

Bilan de l’Uruguay

Alors ça yest je me motiv pour vous faire un bilan de mon périple en Uruguay, ayant passer environ 3mois dans le pays, j’ai pu en faire bien le tour car faut se l’avouer l’uruguay est un tout petit pays!

Ce pays environ 4 fois plus petit que la france, compte 3,5 millions d’habitants, c’est l’un des pays les plus petits du continent. Entouré par ses 2 gros voisins, l’argentine et le brésil. Il doit son nom au fleuve Uruguay – « rivière des oiseaux peints », en guarani – qui constitue sa frontière occidentale. L’uruguay est considéré par beaucoup comme étant une oasis pacifique en amérique du sud, et je dois avouer que j’ai été séduit par le charme et la tranquilité de ce pays!

Il faut bien se rendre compte que quand je suis arrivé en amérique du sud je ne pensais pas du tout aller en premier en uruguay, à vrai dire je connaissais même très peu ce pays voir pas du tout. Suite à un changement de direction de mon voyage pour des raisons de visas et de temps de route, me voilà embarquer par ce pays assez méconnu au final comparé à ces voisins!

Et bam la première choses qui m’a surpris en arrivant là bas c’est cette impression de tranquilité, de oisiveté ambiante! Un truc de fou, les villes sont si calmes voir trop dès fois, vous souhaiter aller boire une bière dans un bar le soir ben armez vous de courage! Ce qui faut bien se rendre compte c’est que les villes sont assez petites dans l’ensemble étant donné que sa population est de 3,5 millions et quasi la moitié se trouve sur montévidéo de plusquasi toutes les universités sont sur la capitale! Donc ben il reste plus grand choses pour le reste du páys, on trouve alors beaucoup de villes de 20-30,000 habitants environs! Et franchement ça fait du bien de se trouver dans un pays à taille humaine! Les gens sont si accueillant, si tranquille! Je peux vous dire que à aucun moment je me suis senti en danger ou en insécurité. De plus, c’est l’un des pays voir le pays le plus stable politiquement et économiquement! Enfin, l’uruguay est plutôt en avance sur certains points sociales comme le mariage homosexuel (premier pays d’amérique du sud à avoir accorder le droit au mariage des homosexuels), la légalisation du canabis (Le pays contrôle la vente et le prix et il est possible d’avoir 300g par an de sa propre récolte), l’accès au technologie avec le don pour chaque élèves du pays un ordinateur portable, les écoles sont toutes pourvu de wifi gratuit pour tous!

Je ne dirais pas que l’on ne trouve pas de pauvreté car si comme partout yen a et surtout autour de montévidéo ou dans le nord du pays mais dans l’ensemble on sent que les gens s’en sortent mieux. Bon le coût de la vie est relativement plus cher que ses voisins mais on reste à environ 10-15% moins cher qu’en france. Sauf pour le sud du pays et en particulier la zone de piriapolis et punta del este qui est le st-trop de l’amérique du sud donc très très cher!

Un truc aussi qui m’a un peu surpris et qui est logique vu le nombre d’habitants c’est cette impression de vide, surtout dans le nord et l’intérieur du pays car vous aller trouver des zones sur des centaines de km sans un village ou une bourgade, que dalle!!! Juste des champs à perte de vue, c’est assez troublant surtout quand on voyage en vélo comme moi!

Alors donc ce que j’ai kiffer et que je recommande en Uruguay :

Tout d’abord d’aller au contact des gens, n’hésiter pas à aller leur parler, vous verrez leur sens de l’hospitalité et de gentillesse! C’est un peuple de migration donc vous trouverez toutes les cultures (france, italie, allemande, suisse…)

Ensuite les lieux que j’ai kiffer, il ya la côte le long du rio uruguay et ses petits villages si tranquille et qui ont beaucoup de charme. Colonia del sacramento qui reste une jolie ville à visiter. Montévidéo qui reste pour moi la capitale la plus tranquille que je connaisse. Cabo polonio et le parque santa teresa, 2 lieux magnifique le long de la côte sud. Villa serrana et les sierras d’uruguay. Et enfin mon top la quebrada de los cuervos qui avec le parque santa teresa reste dans mon top d’uruguay!!

Et bien-sur comme pour tout bilan les choses que j’ai pas aimé en Uruguay : Le nord du pays et en particulier la ville d’Artigas. Une ville assez moche ou il ya que dalle à faire! Impossible de trouver un endroit sympa pour aller discuter avec les jeunes du coin passer 20h!

La zone de punta del este et piriapolis, alors oui ok les plages sont assez belles, les lieux change de ce que l’on peut voir en uruguay mais je le répète voir des stations balnéaires avec des gros immeubles de partout remplis de bourges et de jet-set, de voitures de luxes et de club a la ibiza pour moi c’est vraiment pas du tout mon délire!!

Ensuite, une ville qui m’a un peu déçu car on me disait que c’était top et super beau, c’est punta del diablo. Ouaich bon j’y suis allé en hiver aussi donc ok on peut moins profiter des plages et ça bouge beaucoup moins car faut se dire que ça passe de 1,000 habitants à plus de 15,000 en été. Mais bon je n’ai pas eu de coup de foudre pour ce coin à part le parque santa teresa qui se trouve juste á cõté.

Enfin, un truc qui m’a légèrement souler en uruguay et qui est lier au final à sa tranquillité c’est que justement, c’est un peu trop tranquille pour moi!! Pour ceux qui me connaissent, vous avez comment j’aime bouger, voir du monde, aller boire un coup avec les potes, finir la nuit autour d’une guitare ou de musique. Bref le monde culturel et de la nuit a beaucoup d’importance pour moi or en uruguay à part à montévidéo ben on reste méga soft!! et j’avoue que dès fois ça m’a beaucoup peser, bon heureusement on peut trouver de belles surprises comme l’assos after feria à durazno qui organise des concerts et soirée en mode alternatif sur durazno !

Voila pour ce petit bilan sur l’uruguay, comme vous l’aurez compris j’ai été très agréablement surpris de ce pays. J’y ai rencontré des gens, une culture vraiment attachante. Certes on est pas dépayser à tous les coins du pays mais on trouve quelques petits endroits qui vous feront rêver!

La quebrada de los cuervos

Allez un petit article sur un des dernier lieu que j’ai fait en uruguay et quelle lieu!! Ya des endroits comme ça qui vous laisse sans voix et qui vous tombe dessus un peu par hasard! En gros avant de quitter l’uruguay j’avais vu sur une carte qu’il y avait un peu plus dans le nord une quebrada. La quebrada de los cuervos!!

Ni une ni deux, je décide d’aller y faire un tour, et ben je regrette pas. Par contre cette fois j’ai rejoins treinta y tres la ville ã côté en bus de chuy (environ  aller avec le bus et le vélo km de la ville!) avec le vélo en soute car je commençais à saturer du vélo! J’arrive à treinta y tres, une petite ville de 30,000 habitants un peu plus dans le nord du pays dans la région du même nom. Je débarque chez alejandro, pour me poser 2 jours puis je décolle en vélo vers la quebrada qui est à environ 40km de la ville. En bus c’est assez galère pour y aller car le bus vous dépose à 25km de la quebrada et à vrai dire en vélo j’ai aussi bien lutter car ça monte quand même pas mal! On passe de 20m d’alt à 300m en 10km donc vous vous douter que ça grimpe bien sec! Donc j’arrive bien en sueur à l’entrée du parc et là le gars me dit que l’entrée est payante ainsi que le camping alors que le bureau du tourisme à la mairie m’avait dis le contraire et que je n’avais aucun pesos avec moi!!! Je gueule donc un coup car un peu en mode vénère surtout que le gars me dit qu’en plus le parc est fermé le lendemain car en hiver ils ferment les portes du lundi au jeudi. What, je viens de me taper 200km  exprès pour ce parc et on me dit qu’en gros j’ai juste la fin de journée dedans et qu’en plus je dois payer mais c’est mort!!! Après avoir criser un bon coup et fais mon français comme y faut, j’arrive à rentrer gratos et une nuit camping gratuite aussi, non mais!!

Je fonce direct vers le chemin de randonnée car le coucher de soleil arrivant, je n’ai pas des masses de temps pour faire le chemin de 3km dans les quebrada. J’arrive à une sorte de mirador en bois et là bam j’en prend plein la gueule. L’endroit est magnifique, juste énorme avec les rapaces au dessus de la têtes et des oiseaux colorés de partout! Une petite rivière en bas des gorges est visible, je fonce donc sur le chemin et rejoins la rivière puis continue le chemin sur ces 3km. Un chemin magnifique mais j’ai juste finis avec la nuit autour de moi et bien sur sans aucune lumière!! Heureusement j’ai pu trouver la fin du chemin et rejoindre le vélo puis aller me poser pour la nuit!!

Le chemin du retour ã treinta y tres a éte bien plus rapide, voici pour vos yeux quelques photos de ce lieux qui a été une putain de surprise et d’une beauté juste énorme :

Et en plus vous avait le droit à une magnifique vidéo :

Le Parque Santa Tereza

Alors voila un petit article pour vous parler d’un des parc et des endoits que j’ai préféré en Uruguay, on m’en avait parlé depuis le début où j’étais arriver en uruguay. Ce parc protégé se situe juste à côté de punta del diablo et est un lieu assez touristique en uruguay l’été, moi j’y suis allé  en hiver c’était bien plus tranquille, et c’est pas plus mal!

On peut y accéder par un petit chemin bord de plage (à pied ou en vélo seulement) à partir de punta del diablo, l’entrée est gratuite et on trouve quelques magasins et restau mais seulement ouvert en éte. Pour dormir, il ya plusieurs cabanas (sorte de gites), hotel et sinon des zones de camping (avec de eau et elec) sont prévus. Ces zones sont payantes normalement mais moi je n’ai vu personne pendant les 2 jours et donc je n’ai rien payer!!

Le parc comprend plusieurs petit chemins qui sont vraiment magnifique border de palmier. Beaucoup d’oiseaux sont observables, de plantes diverses… On trouve une sorte de petit bourg avec sa cascade, un petit musée et un centre touristique. Ensuite ya plusieurs plages que je conseille vraiment. Moi j’ai adoré m’y balader en solo, en hiver c’était vraiment tranquille et le coin  est juste magnifique. Au bout de la plage on accède à une zone appeler le cerro verde où on peut y voir des tortues marines de ocotobre a janvier si je me souviens bien.

Ce parc a été pour moi un lieu vraiment unique, magnifique avec ses oiseaux et ses arbres. J’y ai passer 3 jours en dormant 2 nuits en tente et j’ai vraiment adoré cette endroit. On trouve aussi une petit forteresse (fortaleza santa tereza) au bout du parc car avant c’était un bastion de défense avec la frontère du brésil qui est juste à côté.

Voici des photos du coin et une vidéo du parc :

Et la petite vidéo a voir absolument!! :

La côte d’or, de Montévidéo à Punta del Diablo

Bon ça yest enfin je vous fais l’article sur la route entre Montévidéo et Punta del diablo à la frontière avec le Brésil. Et vous aurez le droit à un gros article avec une grosse vidéo à voir absolument en fin d’article, allez hop c’est partis :

Donc après avoir bien profiter de la capitale de l’uruguay je décide enfin de reprendre le vélo pour faire toute la côte de l’uruguay. Au début je pensais juste faire 50km jusque atlantida et ensuite remonter vers minas et ses sierras mais en fait je décide d’aller jusque piriapolis, puis d’aller voir les sierras en stop pour revenir ensuite récupérer le vélo et continuer la fameuse côte d’or.

La côte d’or est en fait un gros morceau de l’uruguay et pour ce que l’on m’avait dit, était un peu la côte d’azur de l’amérique du sud, leur st trop! D’après ce que j’ai lu un peu sur le coin, beaucoup de célébrités d’amérique du sud mais aussi du monde entier ont une maison, villa par ici. Donc les prix sont très très élevés et j’en ai eu la preuve pendant mon périple! C’est pour cela que je voulais pas trop y aller mais bon aimant trop l’océan j’ai quand même voulu aller voir cela!

J’embarque alors sur la route inter-balnéaire avec fifi la bicy et sa toute nouvelle roue pour rejoindre juan à Atlantida, l’une des premières grandes villes balnéaire de la cette côte. Et c’est clair que l’on sent tout de suite les villes de bord de mer, bien déserte en hiver, avec ses grandes baraques aux volets fermer, ses villas de vacances pour les riches d’argentine ou du brésil! La côte reste quand même très sympa à voir et se fait vraiment bien rapidement en vélo, en plus j’ai du pôt car il fait grave beau!!

Ensuite je rejoint Piriapolis et Olvado, la route est vraiment sympa et il est possible de vraiment longer l’océan en prenant les ramblas dans les villes et en particulier vers la ville de costa azul où vous pourrez longer toute la côte jusque piria. Par contre, on commence à vraiment ressentir le côté bien bourge, c’est un truc de fou. Entre les villas énorme, les baraques avec piscine, les résidences privés (où d’ailleurs c’est direct marquer à l’entrée ici c’est la résidence ultra selec!!), vous allez vous taper du riches et de la tune! Et encore je suis pas arriver à punta del este!

Voici une petite vidéo de cette partie de la côte :

Sur piria je laisse donc fifi pour aller voir les sierras de minas en stop pendant quelques jours, puis je reviens récupérer le vélo et je reprend la route jusque la maison de anibal à la ville de barra à côté de punta del este, je passe donc par maldonado et la fameuse ville de punta del este. L’une des villes les plus connus d’Uruguay et aussi la ville la plus cher et quand on voit les immeubles et les résidences qui longent toute la route on en doute pas. Pour info, j’ai voulu aller boire une petite bière ben j’ai direct changer d’avis, à quasi 10e la bouteille de bière, j’ai faillit faire une crise cardiaque! Pour info, avant punta del este on trouve la ville de punta ballena où il est possible de voir les baleines lors de leurs périodes de migrations entre novembre et avril. Sur punta del este on arrive enfin à la limite officiel de l’océan atlantique, et c’est vrai que le bord de mer et plutôt sympa surtout au coucher du soleil. Par contre, les immeubles de partout, les grosses villas et voitures de luxe moi c’est grave pas mon délire du tout donc j’ai pas trainer dans le coin!!

Quelques petites photos du coin :

Après punta del este je fonce toujours avec fifi sur la route de la côte pour rejoindre la ville de la paloma, la ruta 10 est vraiment une très jolie route très sympa à faire avec plusieurs laguna où l’on peut observer différentes espèces d’oiseaux comme des flamants roses! Les lagunas sont en espaces protéger et vous trouverez des gardes forestier prêt à vous aider (vous pourrez même vous faire offrir à manger si vous avez de la chance comme moi!).

Pour info, la route au niveau de la laguna garzon est tout à fait accessible, il ya un nouveau pont qui traverse. Par contre, la ruta 10 s’arrête au niveau de la laguna de la rocha juste avant la paloma. Cette laguna est aussi un espace protégé magnifique avec beaucoup d’oiseaux, pour passer a paloma soit vous avez de la chance et le canal est fermer donc vous pourrez traverser en marchant dans le sable sur 5 km, sinon vous contournez la laguna en remontant vers la ville de la Rocha. Ou alors, technique de routard : Arriver au niveau de la laguna, vous trouverez un panneau avec un numéro d’un pécheur (Pépé!) qui pourra vous faire traverser sur sa petite barque, et oui fifi et moi avons choisis ce moyen pour 5e le trajet ça reste correct et je ne regrette pas la vue de la laguna avec le coucher de soleil arrivant!

Je rejoins la maison de Martin suur la paloma, un couchsurfeur qui m’aura vraiment marquer. Une petite maison autonome, un gars tranquille prof de surf l’éte qui a fais sa maison lui même vivant juste de surf, de pêche et des légumes de son jardin. La ville de Paloma ne présente peu d’intérêt, sauf pour son phare et ses plages très connu pour les amateurs de surf (J’ai d’ailleurs éte faire un petit saut dans l’eau avec une planche de Martin, rha que c’est bon même en hiver!!)! Ensuite la route continue toujours en bord d’océan en passant par diverses station balnéaire prisée l’éte comme la pedrera. Par contre, il ya une toute petite bourgade que je conseille vivement, c’est la plage de santa isabel. Allez tout au bout du chemin et essayer de trouver un petit sentier à travers la forêt et vous tomberez sur une grande plage de sable  blanc magnifique!! Complètement isolé, juste moi, le sable et la mer bam j’en ai pris plein la gueule et c’est la où je me dis « merde j’ai bien fait de venir jusqu’ici »!!

Quelques photos le long de la route :

Après cette bouffée d’air et de tranquilité, je continu la route jusque l’entrée de Cabo polonio!! Alors Cabo polonio est un parc avec son petit village de pécheur très très connu en uruguay, en gros le village est complètement isolé entouré par une réserve protéger, accessible soit à pied (environ 8km de chemin de sable dans un parc magnifique) ou en camion (compter 200 pesos l’aller et retour) à travers un sentier de sable. Vous arrivez alors dans un lieu, enchanteur, sans voiture, sans route bitumée ni lumière le soir. Un lieu vraiment unique et qui respire la tranquilité. Sauf en été où là c’est envahi par les touristes, les backpapers et autre routard! Car oui, le lieu fait quand même très clicher routard et baroudeurs! Mais je conseille d’aller s’y perdre un peu, de se balader le long de la plage avec les otaries et les lions de mer qui s’ont juste sur les rochers à 30 m de vous! D’aller voir les maisons de pécheurs et de souvenirs dans le centre et le bord de plage, et surtout d’aller boire une bière sous la lune et les étoiles car sans lumières l’endroit est magnifique la nuit!

Voici quelques photos du coin :

Pour info, il est quasi impossible de dormir en savage sur cabo, j’ai donc choisit un petit hostel sympa comme tout juste à côté de la place principale. Après je rejoins la ville juste à côté valisas qui est un petit village de 300 habitants mais qui passe à 15,000 l’été!! En gros le village est remplis d’hotel, camping et autres lieux pour touristies par contre l’hiver ben c’est la mort!!! Et la plage alors vous est offert juste pour vous! Les plages de valisas sont entourés de dunes de sables et il ya aussi le cerro valisas, une sorte de grosse colline de 40m de haut recouvert de sable (a ne pas confondre avec une dune donc!) qui permet d’avoir un panorama magnifique sur le parc de cabo polonio et les environs! Malheureusement je n’ai pas pu aller en haut car fallait traverser la rivière en bas du cerro et pas de barques dans le coin !

Après Valisas je rejoint punta del diablo, l’une des villes balnéaires les plus connus d’uruguay, gros site de surf, des grandes plages et les baleines viennent souvent en été. L’hiver bien sur c’est beaucoup plus calme voir bien mort en plus il fait pas très beau quand j’y arrive donc ça en perd bien son charme! Par contre, à côté de punta del diablo se trouve le parque santa teresa, qu’on m’a beaucoup parler et je décide donc d’aller y passer 2-3 jours en mode camping et bien profiter de parc, vous trouverez tout cela dans l’article du parc!

Voilà pour la route de la côte d’or qui au final est une route vraiment sympa à faire surtout en vélo, pas de difficulté et les paysages sont vraiment cool surotut si on sort un peu des sentiers battus. Par contre, comme je le pensais le coin piria – punta del este est vraim/ent pas le genre d’endroit que je kiff avec ses grands immeubles, ses villas de riches. Sorry c’est pas mon délire du tout!

Allez quelques photos pour finir et surtout une grosse vidéo sur toute cette route à voir absolument!!!

Et la vidéo sur cette route :

Minas et les sierras d’Uruguay

Allez hop c’est partis pour un article sur les sierras d’uruguay! Bon déjà faut se l’avouer ça vaut pas et de loin les sierras de cordoba et la cascade des chorillos qui reste pour moi l’un des endoits que j’ai préféré et qui sort de sentiers battus des guides et circuits touristiques de base!

Donc après avoir quitter montévidéo et rejoint piriapolis j’ai décidé de laisser le vélo chez un ami du coin pour partir en stop vers minas, capitale de la région de rocha et niché en plein dans les sierras d’uruguay (Bon niveau altitude on reste pépère à environ 400-500m, on dépasse à peine les monts d’arrées en bretagne!) mais qui permettent d’offrir néanmoins un panorama bien différents de ce que j’ai pu voir en uruguay pour le moment!

Le stop se passe plutôt pas mal, et j’arrive à destination assez rapidement bon j’avais 60km à faire donc ça reste tranquille pour une journée de stop! Arrivé sur minas direct je sens le changement de ces dernières semaines et j’en suis pas mécontent, paysages à collines, rues plus calmes et bordées de maisons beaucoup moins riche que la côte d’or ou montévidéo, retour des rues un peu cabossées voir non-bitumées! Ah c’est bon l’air de la campagne.

Bon un petit tour en ville me fait rappeler qu’ici le plus important c’est les paysages, les gens et pas les villes! Je fonce donc direct chez mon couch pour aller me poser un peu et papoter. Le lendemain je bouge vers le parc de la ville, le parc rodo, qui est assez sympa à faire mais rien de bien folichon non plus! Je repars après pour une petite marche de 4km pour rejoindre le cerro artigas (cerro veut dire colline en espagnol et artigas pour ceux qu’ont vraiment rien suivi, c’est le général libérateur d’uruguay!) qui permet d’avoir une vue sur toute la ville puis je pars vers le barrage de l’OSE (compagnie des eaux d’uruguay) où on a droit à un magnifique parc et son lac très sympa pour pique-niquer ou camper!!

Quelques photos du coin de minas :

Bon on va pas se lacher là dessus quand même! Donc après m’être trimballer dans minas, qui reste bien sympa, bien moins cher que le sud et un peu plus authentique le lendemain je pars en stop vers le salto penitente à environ 15 km de la ville! C’est en gros une cascade de 50m de haut dans un joli écrin bien vert du coin. Bon après ce qui est vraiment dommage c’est que ce soit en mode parc privé donc entrée payante de 30 pesos juste pour voir la cascade, des attractions type tyrolienne, balade à cheval et resto en front de la cascade, en été je vous laisse imaginer le bordel, moi j’y suis allé en hiver donc tranquille heureusement mais bon niveau authentique et nature on a connu bien mieux! Le lendemain je pars cette fois pour la ville d’à côté, villa serrane, on m’avait dit que c’était magnifique et qu’il fallait absolument y aller! Bon allons voir ça, et ben c’est vrai que le village est vraiment sympa à faire, la balade de 15km à travers les ruelles de la ville sont super cool et l’on prend plein les mirettes surtout au bout de la ville avec le coucher de soleil et le paysages de montagnes tout autour! Les petites maisons gardent un charme de type chalet mais on trouve aussi des petites maisons dans des contenaires de paquebot, ce qui change un peu!!!

Bref ce petit village vaut le coup d’aller s’y balader, voici quelques photos du salto et villa serrana et ensuite une petite vidéo montage du coin :

 Et la petite vidéo du coin de minas en récap pour cette fin d’article! Pour moi le coin de minas est vraiment sympa à faire avec son paysage différent de ce que l’on peut voir en Uruguay en générale et ça fait du bien! Après comme j’ai déjà dis, les sierras de cordoba en argentine valent plus le coup que ceux d’uruguay!

Petite news

Hello tout le monde, allez je vous fais une petite news avant de vous faire une grosse vidéo news et les nouveaux articles qui devraient arriver bientôt! Un petit recap pour ceux qui aurait rien suivi et yen a!!

Bon alors comme vous savez je suis repartis de montévidéo ya environ 2 semaines de cela avec fifi la bicy et sa toute nouvelle roue! J’ai ensuite décider en fait de me faire toute la côte d’uruguay avec un petit tour dans les sierras à minas mais en stop!

Je suis donc partis de montévidéo par la ruta 1 jusque piriapolis, là on rentre dans ce que l’on appel la côte d’or ce qui ressemble grave à notre côte d’azur mais vous aurez plus d’info sur l’article que je vais faire dessus!

A piria j’ai laissé mon vélo chez un gars du coin et je suis partis en stop vers minas qui est la capitale de la région de rocha et la ville des sierras d’uruguay à environ 60 km de piria! De là j’ai exploré pendant 3-4 jours la région qui est magnifique mais pareil vous aurez un article très bientôt avec vidéos et photos!

je suis ensuite revenu en stop jusque piria et repris mon vélo pour foncer vers la route pour punta del diablo, en chemin je suis passé par punta del este. Le st tropez local, un truc de fou! Blindé dimmeuble, de voiture de luxe et de résidence huppée! Bref comme vous vous en doutez j’ai pas trainer dans le coin et jai tracé sur la route toujours par le bord de côte et la ruta 10 jusque paloma!

Là ( donc lundi 20 juin) je suis à paloma et je repars demain vers cabo polonio et punta del diablo des lieux magnifique à voir au bord de l’océan!

Allez voici une petite vidéos rapido de la première partie de la côte d’or jusque piriapolis en attendant que je vous fasse l’article!

 

Canabis en uruguay

Ouh la, allez on va faire un petit article rapido sur un sujet assez tabou en france : La marijuana!!

Et oui on va parler un peu d’herbe et de plantes! Alors voilà ici contrairement à notre pays qui n’arrête pas d’essayer d’endiguer ce soi-disant fléau et qui s’enlise dans un combat quasi perdu mais bon ceci est un autre débat! Donc oui ici la marijuana est totalement légale!

Vous pouvez en fumer où vous voulez du moment que ce soit un espace public car comme chez nous on ne fume pas dans les espaces public et je peux vous dire qu’ici les gens respectent cette loi!!

Donc vous pouvez très bien acheter votre « beuh » en pharmacie ou dans des clubs (ce sont un peu les même que l’on retrouve en espagne mais en beaucoup plus libre!). De plus, vous pouvez aussi cultivez votre propre plans car vous avez le droit de produire jusque 400g par an!

Je peux vous dire qu’ici les gens ne se privent pas, énormément de monde fument et de tout age et font planter beaucoup chez eux, c’est assez hallucinant mais en même temps bien plus safe que d’aller acheter ça dans la rue à des traficants!

Le prix est très faible (environ 2-3€ le gramme) avec une très bonne qualité, on trouve essentiellement 2 types : la fleur en gros la fleur de cana issue de la plante et le compressé beaucoup moins cher mais de moins bonne qualité!

C’est le premier pays en amérique du sud qui a totalement légalisé le canabis et d’ailleurs l’uruguay en générale est très en avance sur les lois sociales : Loi pour le mariage homosexuel, congé payé, accès à un ordi gratuit à tous les élèves du pays…

Ce qui est marrant c’est de trouver sur le bord de route des pubs contre la drogue juste,ent car ici les gens fument énormément faut pas se le cacher!

DCIM102GOPRO

 

Où sortir sur montévidéo

Allez continue sur la lancée des articles sur montévidéo :

Bon étant enfin sur montévidéo et voulant voir un monde nocturne de la capitale, j’ai donc profiter de mon temps ici pour aller à l’exploration de la nuit et de ses facéties!!!

Bon tout d’abord il faut bien reconnaitre que montévidéo reste une capitale tranquille surtout en semaine donc ne vous attendez pas à aller faire la bringue toute la nuit un lundi ou mardi cependant en cherchant on trouve des lieux bien cool!!!

Tout d’abord sachez que la quartier disons central pour sortir est concentré vers bocitos, près de boulevard españa et madonado! Par ici vous trouverez plusieurs bars et « boliché » sorte de bar boite de nuit! Entre autre je peux vous conseiller le lola qui présente 2 salles en sous sol avec une bonne ambiance, le pauller y guana qui sous son aspect assez bobo présente l’avantage d’avoir une jolie salle en sous sol pour écouter du bon live et ceux surtout le jeudi soir!

Ensuite on a le pub du quartier brickell bonne ambiance et offre au moins una alternative au classique the shannon au bord de la vieille ville qui est très connu! Vous trouverez aussi un petit bar le long du boulevard despagne avec des bières artisanale et ça c’est assez rare sur montévidéo!

Sinon un peu plus plus loin j’ai le farolito juste à côté de la fac d’archi rempli d’étudiant le mardi soir donc un bonn lieu pour une bonne soiréee en pleine semaine!

Mention spéciale au tranquilo bar qui est unn excellent bar, ainsi que le putramadre bar vu son nom vous vous doutez bien qu’on y va pas pour boire une menthe à l’eau! Le Bluzz près de la vieille ville est aussi très bon pour aller voir des lives bien cool! Enfin le Bremen un bartallemand vraiment cool avec des bonnes bières allemande ce qui est très rare et surtout une pression à un pric correct ce qui est encore plus rare ici!!

Bon sinon c’est bien cool les bars mais niveau électro et monde alter!! Ben là ça se compliqué et je peux vous dire que j’ai cherché! Vous pouvez toujours vous rabattre sur le groupe 120hertz sur facebook qui organise des soirées électro classique de temps en temps ainsi que la phonothèque aussi! J’ai eu la chance de pouvoir participer à l’orga d’une soirée bien plus underground dans un batiment en squat avec entrée gratos mais je peux vous dire que c’est pas simple de trouver bordel!

Sinon ya un petit groupe de pote qui organise aussi des soirées électro en mode un peu free a las piedras donc à env 20-30 km de monté, à voir sur facebook à Pekeño house!

Vous avez aussi bien sur les grandes salles de concert classique pour des concerts régulier comme a las salas del museo ou au théatre de pleine air! A noter que niveau festival on a quelques belles surprise de temps en temps et surtout le Toco Veni organiser tous les ans par la fac en face de l’université de droit sur l’avenue 18 de julio, excellent que je conseille!!!

Allez pour votre grand plaisir une petite vidéo de diverses soirées que j’ai faite ici sur montévidéo :

A ne pas rater sur Montévidéo

Suite à mon article sur montévidéo je voulais faire un article sur les lieux et musées incontournables de montévidéo. Alors après avoir passé quelques semaines sur montévidéo, pour moi il ya plusieurs endroits et musée à mon avis qu’il ne faut pas rater sachant que sauf mention contraire ils sont gratuits :

Tout d’abord la cuida vieja et en particulier le musée d’art décorative au palacio Taranco et sa place qui est juste maginfique! Le palais était l’ancienne maison de la famille royale espagnole réalisé par un architecte français il renferme un musée avec des pièces magnifique.

Ensuite pas très loin de ce palais ce trouve un autre musée qui mérite vraiment son détour c’est le musée d’art précolombien et indigène (le MAPI) qui présente une collection de pièce et d’art de l’époque indienne que ce soit les guarani, les charuas, les incas ou aztèques.

Un autre musée qui m’a vraiment plu et qui pour une fois est assez grand pour vous occuper au moins une bonne heure car il faut bien se l’avouer c’est pas trop ça les musées ici!! Donc le musée de l’histoire de l’art comporte 3 niveaux où vous trouverez un condensé plutôt bien fait de l’histoire de l’art en générale bon malheureusement beaucoup de pièces présentent sont des copies d’oeuvres que l’on trouve dans d’autres musées mais on peut noter la présence d’une momie originale qui présente la particularité d’être vraiment bien conservée et ouverte en demi sur la hauteur, en gros vous voyez le corps avec bandage sur une partie et l’autre sans !

Pour continuer dans la lignée des musées, je peux aussi conseiller 3 lieux d’art un peu plus contemporain avec un consacré à la photo : tout d’abord le centre de la photographie rue 18 de julio très bonne expo photo et le personnel est vraiment cool pour t’aider à te trouver des choses gratis à faire! Ensuite le SUBTE lieu d’expo d’art moderne, faut aimer l’art moderne c’est clair!! Enfin l’espace d’art cintemporain dans le nord de la ville situé dans une ancienne prison, rien que pour le lieu ça vaut le coup d’aller y faire un tour!

On peut noter aussi le musée d’art visuel qui est très bon mais j’ai préféré celui de l’histoire de l’art! Un autre musée gratuit qui est assez sympa mais très très rapide à faire donc heureusement qu’il est gratuit, est le musée du gaucho avec de très belles pièces de l’art du gaucho en générale. Ah et enfin le musée blanes peut être intéressant mais je l’ai trouvé assez fade et peu originale dans ses oeuvres.

Pour les lieux que j’ai vraiment aimé et que je conseille vivement, tout d’bord le quartier des antiquaires dans la vieille ville, le parc rodo et la rambla autour qui vraiment très sympa surtout le soir au coucher du soleil. Le quartier pocitos et la feria du dimanche matin à faire. La quartier du prado et son grand parc. Le cimetière Bucéo qui est un peur leur père lachaise.

Une visite guidée payante (90 pesos) mais qui vaut vraiment le coup est la visite du palacio legislativo.Et enfin comme je l’ai déjà dit le quartier cerro qui est vraiment à voir si on veut sortir des classiques!

Allez quelques petites photos de musées pour agrémenter tout ça :