De Porto Alegre à Florianopolis

Alors après avoir gambader et trainailler sur Porto Alegre cette fois je reprend fifi la bicy pour un bon trajet d’environ 450km jusque florianopolis. Je commence tout d’abord par une étape bien tranquille de 70km pour rejoindre la ville de capivari do sul et ma famille de couch pour la nuit, un trajet nickel sans trop de soucis à part le début où après 10km je m’aperçoit que mes freins arrière reste bloquer sur la jante donc bien sur la vitesse s’en est ressenti, un petit réglage et hop c’est repartis!! Après l’étape sur capivari je reprend la route pour une petite 50aine de km jusque Osorio rejoindre mes hõte pour un petit week-end où j’en profite pour apprendre un peu le percing et le tatoo avec juba ma couch sur osorio! La route est vraiment nickel et on arrive sur des champs de éolienne avec des petites montagnes en fond de paysages!

Après osorio je reprend le vélo pour rejoindre la ville de imbé qui est juste  au début de la côte atlantique. Un petit trajet de 30km bien rapide et sans difficulté sur cette portion. Imbé est une petite station balnéaire avec une petite plage sympa et surtout on peut assister à une scène assez particulière au niveau de la cale entre la fin de la rivière et le début de l’océan. Ici vous pouvez voir la pêche collaborative avec les dauphins, un phénomène quasi unique (possible de le voir aussi à laguna une ville un peu plus au nord) : En gros, les hommes pèchent avec les dauphins, les dauphins dans l’eau montrent leur tête et la secoue pour indiquer aux pécheurs en face que les poissons arrivent sur eux. Alors les pécheurs envoient leurs filets et ramassent un peu de poissons, les poissons qui auront rebrousser chemins se font attraper alors par le dauphin. Une sorte de lien unis pour ce moment les pécheurs et les dauphins, un moment d’humilité qui fait du bien à voir même si ça peut sembler assez banale!

Voici une petite vidéo pour vous montrer cela en image :

Après imbé me voila repartis pour environ 70km jusque la peitite ville de tres cachoeiras, un trajet quasi qu’en bord de côte avec un peu de vent de face ce qui me fait un peu trainer sur la route. Par contre un truc qui m’a un peu frapper c’est sur le long de la route vous allez passer par des villes fantômes mais quand je dis fantôme c’est vraiment cela. En fait ce sont des villes juste pour les vacanciers pendant l’été. C’est assez hallucinant, le plus frappant est la ville de capão da canoa, là vous allez avoir des grandes tours et barres d’immeubles mais pas un habitants!! Tous les volets et portes sont fermés en attendant les habitants pour l’été. J’ai vraiment halluciner de voir à quel point on pouvait juste former une ville entière qui doit compter au moins 50 à 70.000 habitants l’été devenir un lieu quasi désert le restant de l’année.

Bref j’arrive donc sans trop de mal chez mon nouveau couch pour une soirée dégustation de bière locale artisanale (ah ça j’aime comme soirée!!!) puis je reprend le vélo sans trop trainer vers la prochaine destination torres à environ 30km et avec le vent dans le dos je réalise l’une de mes plus grosses moyenne depuis le début de ce voyage! A l’origine je voulais laisser mon vélo sur torres et partir en stop vers une ville plus au nord cambara do sul pour aller voir les canyons de la serras geral, lieu magnifique à voir absolument dans le coin. Au final je décide de rester une journée de plus sur torres pour aller voir les falaises et le bord de côte du coin puis je reprend le vélo jusque Praia grande à environ 40km, la dernière ville avant les canyons!

Allez petites photos de la route entre porto alegre et praia grande :

Arrivé sur praia grande je rejoint mon hôte, un guide dans la région qui va me conseiller pour la suite de mon périple et je décide donc de laisser une partie de mes affaires ici et de monter la montagne avec un minimum sur le vélo pour rejoindre les canyons. Mais toute cette partie est expliquer en détail dans l’article des canyons!

Donc après avoir passer quelques jours dans les canyons de cambara do sul et en avoitr pris plein la tête niveau paysage me revoici sur praia grande, après une petite réparation du vélo me voila en selle pour 60km sans problème jusque la ville de Ararangua puis me voilà repartis pour 90km jusque Tubaraô mais cette fois la journée aura éte bien plus dure!! Déjà je me tape du vent de pleine face tout le long du trajet, ensuite mon pneu avant qui éclate à 30km de la fin (heureusement je trouve un garage à 200m qui avait un dernier de bonne taille pour mon vélo), mes jambes commencent à me faire mal après ces derniers jours bien intense (surtout le canyon qui m’aura fait bien mal!!), et enfin je finis la route de nuit sans lumière sur la 4 voie avant d’arriver!!! Youhou, en gros une belle journée, heureusement j’arrive à bon port chez mes hôtes avec un bon diner et une bonne soirèe bière!

Le lendemain me voilà repartis mais cette fois pour seulement 40km en longeant au plus près la côte pour rejoindre la ville de imbituba et une petite communautée permaculturelle et enfin me reposer un peu pendant 3 jours!! Cette fois on approche vraiment de florianopolis et les magnifiques plages de l’état de santa catarina!! Sur imbituba vous avez les dunes qui sont sympa à voir, on peut y observer de temps en temps des gens faire du sand surf (Alors j’ai voulu essayer mais j’ai arrêter au bout de 20 minutes à faire que de manger ma face dans le sable!!). J’ai assister aussi à un festival de capoeira à ce moment là qui m’a donné envie de m’y mettre un peu plus, a voir sur l’article capoeira. Après Imbituba j’ai rejoint une amie sur garopaba et visiter ainsi les magnifiques plages da rosa et de ferrugem, là ça yest on arrive sur les belles plages brésilienne et c’est vrai qu’elles sont juste magnifique. Sable blanc, eau transparente, fille en string!! Bref le bonheur et je compte bien encore en profiter un peu sur florianopolis mais ceci sera pour un autre article!!

En attendant voici quelques photos entre praia grande et floripa comme on appel florianopolis par ici, ainsi qu’une petite vidéo récap de la route entre porto alegre et florianopolis :

Et la vidéo récap :

 

Publicités

2 commentaires sur « De Porto Alegre à Florianopolis »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s