Retour en stop de corrientes à colonia del Sacramento

Allez un petit résumé du retour en stop du nord est argentin à colonia del Sacramento!!

Donc pour ceux qui n’aurait rien suivi, le 28 mars je décide de retourner en argentine pour aller faire une surprise au frangin pour son anniv mais cette fois en stop. Je passe ainsi lors de ce périple par rosario où vous trouverez ici un article sur la ville puis lors de mon retour je décide d’aller voir le nord-est argentin, plus d’info ici!

Donc après avoir bien profiter de la province de corrientes me voila repartis en stop pour rejoindre le sud de l’uruguay, je décide pour cela de passer par le nord de l’uruguay et de traverser tout le pays en passant par l’intérieur du pays et non le long du rio uruguay que j’avais déjà fait en vélo.

Le début en stop se passe vraiment bien et j’arrive rapidement à Artigas la ville la plus au nord de l’uruguay à la frontière avec le brésil, j’ai d’ailleurs fait une petite traversée en stop au brésil entre la frontière d’argentine et artigas. D’ailleurs lors de ce trajet une petite annecdote : J’étais arriver à 50 km de la frontière mais là pas moyen de trouver une voiture et la nuit arrivait bien vite je décide de grimper dans un bus mais n’ayant aucun Réal brésilien sur moi je me suis retrouver à négocier à payer en fesant un mix avec des pesos argentin et d’uruguay! Heureusement le chauffeur a été cool et a bien accepter alors que je  n’avais même pas le montant exact!

Bref, là je me retrouve à Artigas et plante la tente dans un parc au bout de la ville puis je décide de rester 2 jours voir comment est la ville et ben je peux vous dire que ça été l’une des villes les plus morte que j’ai pu voir dans le coin! Et pourant c’est une ville d’environ 30-40 000 habitants mais on trouve très très peu de jeunes et encore je suis gentils, je n’ai rencontré qu’un seul bar et encore c’était un lieu pour le syndicat local! La ville ne présente vraiment aucun intérêt, j’ai donc décidé de repartir très rapidement! Premier essai le samedi sur le bord de la ruta 30 pour rejoindre la ruta 5 et tacuarembo mais là impossible d’être pris et pareil la nuit arrivant très vite (18h il fait nuit ici en hiver!) je repars camper en tente mais cette fois à côté de la ruta 4 pour tenter une autre route car soit disant ya plus de trafic et une route plus belle! A ce qui parait mais quelle erreur!!!

Le lendemain, pour info car ça a son importance on est le dimanche premier mai, je me trouve donc sur le bord de la ruta 4 à 11h du mat et j’attend avec un grand espoir une voiture pour me casser de ce coin paumer! Au bout de 2h d’attente une voiture me prend enfin et m’emmène à 75km de là au bord d’un tout petit village complètement paumer dans la pampa du nord de l’uruguay!

Car oui par ici c’est la pampa à perte de vue, de grandes zones de 100-150km désertique avec juste des champs remplis de vaches, moutons et des rapaces dans les airs à tournoyer! Ouh que comme je sens la galère arriver pour rejoindre la ville de tacuarembo! Mais vous me connaissez quand j’ai une idée en tête je ne lache pas et je garde donc espoir !

Au bout de 4h d’attente (car oui on est le 01 mai donc aucun trafic!!!) par micracle une voiture me prend pour m’emmener au croisement entre la ruta 4 et la ruta 31 qui d’après ma carte me semblait être un gros croisement!!! Bon beh la prochaine fois je m’y prenderais à 2 fois avant de faire confiance à une carte du coin car là je me retrouve à un croisement en pleine campagne avec aucune barraque dans le coin. La route est complètement défoncer et il ya 2 voiture toutes les 30 minutes! En plus de cela je n’ai plus de flotte sur moi, donc là j’avoue que je commençais à flippoter un peu mais bon je vois au loin des lumières je décide de marcher à ce qui ressemble à un petit village! Après 10km dans le noir et avec mon sac qui commence à me tirer grave le dos j’arrive bien à un petit village paumer où je trouve de la flotte et un préau d’école pour passer la nuit!

Bon pour cette journée j’aurais réussit à faire environ 100 sur les 250 pour aller à tacuarembo! Le lendemain, réveil à 7h car les élèves de l’école arrivait, je décide alors de rejoindre à patte malgré tout mon fameux croisement (et oui quand on est tétu on lache rien et de toute façon c’est le seul dans le coin!!). Arrivant sur place je fais tombé ma gourde d’eau et me retrouve encore une fois sans flotte!!! Mais bon, là faut savoir garder espoir et être patient, très patient!

Au bout de 2h d’attente je commence à me dire que je vais encore passer ma nuit ici c’est pas possible! Mais non, une voiture s’arrête enfin et me voilà partis à plus de 150 à l’heures sur les routes de campagne vers tacuarembo!! Enfin!

Voici une petite vidéo du fameux périple en stop :

A tacuarembo je trouve une maison chez un couchsurfeur pour me reposer 2-3 jours et visiter la ville qui présente peu d’intérêt à part un festival de gaoucho une fois par an car là on est en plein dans le pays des gaoucho. Une seconde vidéo prise là bas :

Je repars en stop vers durazno mais cette fois le stop va se passer beaucoup mieux car on est sur les grands axes pour la capitale, je suis donc pris quasi direct par un routier! Me voilà arriver alors à durazno, petite ville du centre du pays avec la grande base militaire aérienne du pays, je suis d’aileurs accueillit chez walter un couchsurfeur ancien pilote de l’armée de l’air! La ville présente un certain charme et je trouve enfin totalement à l’improviste une fête underground dans le jardin d’une maison du coin! Voici quelques photos du coin et une vidéos de la fameuse fête!

 

Après durazno je fonce vers Colonia del sacramento pour récupérer enfin le vélo!!!

 

Publicités

2 commentaires sur « Retour en stop de corrientes à colonia del Sacramento »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s